slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow

Vous êtes ici

Ouvrage

Église, dissidences et société dans l'Occitanie médiévale

« Si saint Pierre et saint Paul étaient devant les inquisiteurs, aussi bons chrétiens qu’ils fussent et qu’ils soient, les inquisiteurs les traiteraient assez mal pour leur faire confesser l’hérésie », plaidait Bernard Délicieux devant Philippe le Bel en 1303.

De l'homme, de la nature et du monde : mélanges d'histoire des sciences médiévales offerts à Danielle Jacquart

De 1990 à 2016, Danielle Jacquart, directeur d’études à l’École pratique des hautes études, à la section des Sciences historiques et philologiques, a, dans sa conférence, exploré la science et la médecine du Moyen Âge à travers une grande variété de thèmes qui très souvent s’interrogeaient sur la façon dont l’homme, corps et âme, avait été au cœur des préoccupations intellectuelles et pratiques des savants à travers des savoirs mettant en jeu sa place dans la nature et, au-delà, dans le monde.

Écritures médicales : discours et genres : de la tradition antique à l'époque moderne

Une somme médiévale traite-t-elle forcément de théologie? Un conseil émane-t-il nécessairement d'un juriste? Les codifications en termes de genres dans la littérature sont chose courante et les écrits médicaux en relèvent aussi, au Moyen Âge comme à l'époque moderne; les formes en usage y sont nombreuses, et aux traités et commentaires, s'ajoutent les conseils et quaestiones, les compendia, les summae, les livres de recettes et antidotaires, les aphorismes, les practicae, les régimes, les reportationes, etc.