slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow

Vous êtes ici

La paléographie aujourd’hui. Nouveaux outils et nouvelles questions.

Dominique STUTZMANN

Chargé de recherche à l'Institut de Recherche et d'Histoire des Textes (CNRS, UPR 841)

https://www.irht.cnrs.fr/
Chargé de conférences à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes
https://www.ephe.fr/
Membre du bureau exécutif de Digital Medievalist
https://digitalmedievalist.wordpress.com/

 

jeudi 2 mai 2013, de 9h30 - 12h30 Salle F 04, ENS de Lyon, site Descartes, 15 Parvis René Descartes, Lyon 7 (Métro Debourg)

 

Dominique Stutzmann, né en 1977, ancien élève de l’École nationale des Chartes (archiviste paléographe), docteur en histoire (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne), a été conservateur des bibliothèques (Bibliothèque nationale de France). Il est chargé de recherche (CR 1) à l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (CNRS – UPR 841) et chargé de conférence à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes. Ses recherches portent les rapports entre les communautés et les pratiques de l’écrit, ainsi que sur l’évolution des systèmes graphiques au Moyen Âge central et au bas Moyen Âge. Il dirige le projet ANR Oriflamms (Ontology Research, Image Features, Letterform Analysis on Multilingual Medieval Scripts).

* * * * * * * *

Hormis l’essai pionnier de L. Gilissen paru en 1973, l’histoire de l’écriture médiévale n’a pas connu d’enquête quantitative ou de mesures, contrairement à la discipline, pourtant proche, de la codicologie ou étude des objets matériels porteurs de l’écriture. Aujourd’hui revivifiée par le concept « d’humanités numériques », l’approche de l’écriture médiévale par la mesure reste contestée, quant à sa validité et à sa légitimité, parmi les historiens de l’écriture.

Cette séance entend tout d’abord expliquer la longue inexistence de paléographie quantitative, puis faire le point sur ce qui est mesurable dans l’écriture, et peindre le panorama des nouveaux outils et voies ouvertes, avec leurs incidences heuristiques et épistémologiques.


Séminaire des médiévistes 2012-2013

Ouvert à tout public, ce séminaire est un lieu de rencontre entre historiens, archéologues et littéraires spécialistes de l'époque médiévale. Il s'apparente plus à une série de conférences (ou 1/2 journée d'études), avec un échange de questions/réponses à la fin, qu'à un simple séminaire de Master. L’UMR 5648 a développé la vie scientifique par des séminaires et des rencontres qui ont pour but de réunir ses membres. En particulier, le dit séminaire des médiévistes (7/8 séances par an en moyenne) réunit tous les quinze jours durant le deuxième semestre, de 9h30 à 12h30, les membres de la formation et les doctorants, autour d’un invité qui présente ses recherches en rapport avec celles d’une des équipes.

[...]

Dominique Stutzmann (Institut de Recherche et d'Histoire des Textes)

Séminaire des Médiévistes
Lyon

ENS de Lyon, site Descartes, Salle F 04, 15 Parvis René Descartes, Lyon 7,

9h30-12h30

Jeudi 2 Mai 2013