slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow

Vous êtes ici

Valentin PORTNYKH

Sujet: 

Le Traité d'Humbert de Romans, O.P., De la prédication de la sainte croix contre les Sarrasins (XIIIe siècle). — Analyse historique et édition du texte

Thèse en cotutelle
Directeur(s): 
Nicole Bériou (Univ. Lyon 2)
Guennady Pikov (Université d’état de Novossibirsk)
Établissement d’inscription: 
Université Lumière Lyon 2
Université d’état de Novossibirsk
résumé: 

Humbert de Romans, le cinquième maître général de l’Ordre Dominicain, a écrit entre 1266 et 1268 le traité qui s’intitule «De la prédication de la sainte croix contre les Sarrasins» qui devait être une sorte de manuel pour les prédicateurs. C’est le seul document connu de cette sorte. Le traité est conservé en 20 manuscrits. La comparaison des manuscrits a montré que le meilleur que nous avons est le manuscrit Madrid Bibl. Nac. 19423. Le traité est structuré dans la manière commode pour les prédicateurs. Il contient beaucoup d’instructions différentes pour les prédicateurs qui étaient supposés composer des sermons eux-mêmes en utilisant ce matériel. Le traité a été écrit dans le contexte de la réforme de l’Eglise du XIIIème siècle et dans le contexte de l’avancée musulmane contre les Etats latins. L’auteur du traité utilise beaucoup de sources, bibliques et non-bibliques, dont la majorité a été idéntifiée dans la thèse. Généralement, les idées que contient le traité sont traditionnelles et peuvent être trouvées dans les sources précédentes concernant les croisades. Le traité contient les composantes de l’idée de la guerre sainte comme le commandement de Dieu sur l’armée des croisés, le soutien assuré de la part des anges et des saints, le martyre des soldats, la récompense, le pèlerinage, et les idées liées au symbolisme de la croix. Pourtant, Humbert de Romans affirme qu’il n’y a aucune espérance de la conversion des Sarrasins. Ce point de vue est différent de la majorité des opinions de cette époque et de l’orintation de l’Ordre Dominicain. Les annexes contiennent la version latine du traité d’après les manuscrits Madrid 19423 et Vatican 3847 et la traduction française du texte.

mots clés: 
Moyen Age ; croisades ; dominicains ; prédication ; idéologie ; croix ; guerre sainte ; Sarrasins ; Eglise ; manuscripts