slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow

Vous êtes ici

Franck MERCIER

Sujet: 

L'enfer du décor. La Vauderie d'Arras (1459-1491) ou l'émergence contrariée d'une nouvelle souveraineté autour des Ducs Valois de Bourgogne

Directeur(s): 
Jacques Chiffoleau (EHESS)
Établissement d’inscription: 
Université Lumière Lyon 2 - France
résumé: 

De 1459 à 1461, la ville d'Arras en Artois fut le théâtre d'une violente persécution dirigée contre des hommes et des femmes que l'inquisiteur du diocèse accusait de se rendre au sabbat des sorciers. Trente ans plus tard, les victimes furent rétablies dans leur honneur et leurs biens par le Parlement de Paris. Plus connue sous le nom de Vauderie d'Arras, cette affaire célèbre a longtemps fait figure d'anomalie parmi les autres procès pour sorcellerie: la répression, en effet, ne se déploie pas seulement en territoire rural mais en milieu urbain ; elle n'atteint pas seulement des marginaux mais les milieux sociaux les plus diversa?. Atypique, la Vauderie d'Arras a ainsi été souvent réduite par l'historiographie classique à la taille d'une simple anecdote relevant avant tout de l'histoire locale. Cette recherche entreprend de replacer l'événement dans une configuration politique et idéologique beaucoup plus large que celle de la capitale de l'Artois: l'hypothèse principale lie l'essor de la persécution des sorciers à l'émergence d'un pouvoir nouveau en France du Nord, celui des ducs de Valois-Bourgogne. Dans cette optique, la Vauderie d'Arras ne concerne plus seulement l'histoire d'une ville ou même celle de l'Inquisition. Il s'agit aussi d'un véritable enjeu de pouvoir entre deux souverainetés antagonistes et de nature différente : l'une, celle du roi de France, ancienne et sûre d'elle-même ; l'autre, celle des ducs Valois de Bourgogne, récente et peut-être d'autant plus agressive qu'elle est en voie d'affirmation. Summary : "L'Enfer du décor". The Vauderie d'Arras 1459-1491) or the emerging sovereignty of the dukes of Burgundy thwarted From 1459 to 1461, the town of Arras, in Artois, was the theatre of violent persecution of men and women accused by the diocesan Inquisition of going to a witches'Sabbath. Thirty years later, the victims saw their names cleared and their property restored by the Parliament of Paris. More commonly known as the Vauderie d'Arras, this famous case has long been an anomaly by comparison with other trials for witchcraft: the repression on this occasion occurred not in a rural area, but in an urban environment ; it affected not just the marginalised, but a va?ery wide range of social groups. Atypical as it was, the Vauderie d'Arras was thus often reduced by mainstream historians to nothing more than a piece of anecdotal history. This study situates the event in a far larger political and ideological context than that of the capital town of Artois, the main premise being that there is a link between the development of this witch-hunt and the emergence of a new power in the North of France, that of the dukes of Valois of Burgundy. From this perspective, the Vauderie d'Arras concerns not just the history of a town or even just the Inquisition. What is at stake is the balance of power between two opposing sovereignty of different kinds: the ancient and self-confident sovereignty of the king of France and the newly emerging sovereignty of the Valois of Burgundy, perhaps all the more aggressive in that it had just began to assert itself

mots clés: 
Vauderie - sorcellerie - Etat Bourguignon - pouvoir - souveraineté - XVe siècle - Arras