slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow

Vous êtes ici

El Mostafa BENOUIS

Sujet: 

Le système juridico-judiciaire almohade en al-Andalus et au Maghreb 542-668/1147-1269

Directeur(s): 
Pierre Guichard
Établissement d’inscription: 
Université Lumière Lyon 2
Courriel: 
n/a
résumé: 

Cette étude concerne le système juridico-judiciaire almohade pendant la seconde phase de rassemblement politique de l'Occident musulman. Elle s'appuie en premier lieu sur les dictionnaires bio-bibliographiques qui constituent notre source principale, mais aussi sur les anthologies littéraires, les chroniques historiques et les lettres officielles. Dans la première partie, je présente les sources existantes et l'histiographie ayant servi d'appui à cette étude, ainsi que leurs limites. Sont mises en lumière les différentes étapes du développement du droit musulman, en particulier à l'intérieur de l'école malikite. J'ai précisé par ailleurs les principaux caractères du système juridico-judiciaire des Almoravides, prédécesseurs des Almohades, en déterminant l'influence politique détenue par les fuqaha et la place qui était la leur dans la société, le malikisme constituant le noyau de ce système. Une deuxième partie est consacrée à l'étude des principales réforme réalisées par les califes almohades dans le domaine jurisprudentiel. J'ai tâché de définir clairement la place de l'école malikite et de ses savants au sein du système juridico-judiciaire almohade, tout en tenant compte du développement et du poids pris par les écoles zahirite et shafiite. Enfin, est étudié le rôle des talaba et des huffaz dans l'application des nouvelles orientations juridiques mise en place par le pouvoir. La troisième partie présente la vie intellectuelle sous les Almohades et la formation des savants et leurs orientations scientifiques. Sont également abordées les questions relatives au soufisme à l'intérieur de la communauté des savants ainsi que la question de la mise à l'épreuve de ces savants. Une quatrième partie est consacrée au fonctionnement et aux caractéristiques du système juridico-judiciaire almohade, à l'organisation territoriale de la jurisprudence sous les Mu'minides et à la place des fatwas dans la jurisprudence.