slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow

Vous êtes ici

Cécile CODET

équipe de rattachement: 
Thématique 4 Communication, savoirs et pratiques culturelles (Moulinier/Nicoud)
Sujet: 

Femmes et éducation en Espagne à l’aube des Temps Modernes, 1450-1550

Directeur(s): 
Carlos Heusch (ENSL)
Établissement d’inscription: 
École Normale Supérieure de Lyon
Courriel: 
cecile.codet@ens-lyon.fr
cec.codet@gmail.com
résumé: 

Alors que la littérature didactique spécifiquement destinée aux femmes n’avait guère intéressé les auteurs péninsulaires durant les siècles centraux du Moyen Âge, le Libre de les dones de Francesc Eiximenis (1396) marque, en Catalogne, un regain d’intérêt des lettrés et des dirigeants politiques pour ces questions. Il faut encore attendre un demi-siècle avant que cette préoccupation se fasse également sentir au sein de la couronne de Castille. Ainsi, à partir du milieu du xve siècle, divers auteurs vont s’intéresser à la question de l’enseignement à dispenser aux femmes, entraînant la production régulière de textes en tous genres. Ce mouvement se poursuit sous le règne des Rois Catholique et sous celui de Charles Quint, avant de s’essouffler dans les années 1530, marquées, pourtant, par un ouvrage essentiel : l’Institutione foeminae christianae de Juan Luis Vives, traduite en espagnol sous le titre d’Instrucción de la muger christiana (1529).

De 1454 à la fin des années 1520, de nombreux textes ont donc été écrits, qui présentent tous une vision particulière de l’enseignement à dispenser aux femmes et de ce que doit être une femme éduquée. Point de doctrine unifiée, donc, même si des vertus comme la chasteté, la piété ou l’humilité sont régulièrement mises en exergue. Cette diversité de points de vue se manifeste tout au long de la période, et il est difficile d’établir une évolution linéaire, que celle-ci tende vers un hypothétique progrès en matière d’instruction ou d’indépendance féminine, ou au contraire vers une plus grande rigueur et plus de restrictions. Néanmoins, bien qu’ils prétendent avoir une dimension pratique – ils tentent en effet d’imposer à leurs lectrices un certain nombre de comportements – rien n’indiquent que ces textes aient eu un écho direct dans la réalité. Ainsi, il faut mesurer l’écart existant entre les textes et les pratiques, et se garder de déduire directement de la lecture des textes prescriptifs les attitudes adoptées par les femmes dans la réalité. Il convient donc d’étudier la diffusion de ces textes, l’importance de leur présence dans les bibliothèques féminines ou encore les pratiques de lecture qui pouvaient être mises en place autour de ces ouvrages : autant de données qui peuvent permettre d’appréhender plus exactement l’impact que les textes de notre corpus ont pu avoir sur leurs lectrices.

mots clés: 
femme, éducation, Espagne, Moyen Âge, Renaissance
CV / Parcours: 

Formation

Juin 2003 : obtention du Baccalauréat « Économique et social ». Mention : Très Bien.
2003-2004 : première année de classe préparatoire littéraire (hypokhâgne), au lycée François René de Chateaubriand (Rennes, Ille et Vilaine).
2004-2005 : seconde année de classe préparatoire littéraire (khâgne), dans le même établissement.
2005-2006 : deuxième khâgne, dans le même établissement. Juin 2006 : reçue 24e au concours de l’École Normale Supérieure de Lyon, section « Langues vivantes ».
2006-2007 : troisième année de Licence, effectuée à l’Université Lumière Lyon II et à l’ENS de Lyon. Juin 2007 : obtention d’une Licence en Langues, Littératures et Civilisations étrangères, spécialité « Espagnol ».
2007-2008 : Master I d’Études Hispanophones à l’ENS de Lyon – Mobilité ERASMUS de neuf mois à l’Université de Salamanque. Réalisation d’un mémoire intitulé « Édition critique de la Summa y breve compilación de Hernando de Talavera », sous la direction de Carlos Heusch (professeur des universités de l’ENS de Lyon). Note obtenue : 19/20.
2008-2009 : préparation du concours de l’Agrégation externe d’Espagnol. Juin 2009 : obtention de l’Agrégation externe d’Espagnol, classée 1ère.
2009-2010 : Master II à l’ENS de Lyon. Réalisation d’un mémoire intitulé « Édition critique de l’Avisación a María Pacheco, de Hernando de Talavera », sous la direction de Carlos Heusch. Note obtenue : 18/20. Mention obtenue pour l’ensemble du Master : Très Bien.
Mai 2010 : obtention d’un Contrat Doctoral fléché normalien accordé par la Commission d’Attribution des Contrats doctoraux de l’ENS de Lyon.
2010-2011 : première année de doctorat. Thèse effectuée au sein de l’UMR 5648 (CIHAM), et de l’ED 484 3LA (Lettres, Langues, Linguistique et Arts). Intitulé de la thèse : « Femmes et éducation en Espagne à l’aube des Temps modernes, 1450-1550 ».
2011-2012 : deuxième année de doctorat sous contrat. 04/2012-07/2012 : séjour d’étude et de recherche à Madrid. Obtention d’une Aide spécifique d’un mois délivrée par la Casa de Velázquez.
2012-2013 : troisième année de doctorat sous contrat.
2013-2014 : Attachée Temporaire d’Enseignement et de Recherche à l’École Normale Supérieure (Paris)

Expérience pédagogique

01-02/2010 :
cours sur La Célestine de Fernando de Rojas dans le cadre de la préparation au CAPES d’espagnol, dispensés à l’Université Catholique d’Angers (30 heures).
2010-2011 :
cours de Version Classique (niveau Master et Agrégation) dans la section Études Hispanophones de l’ENS de Lyon (64h. annuelles prévues dans le Contrat Doctoral).
2011-2012 :
cours de Version Classique (niveau Master) dans la section Études Hispanophones de l’ENS de Lyon (64h. annuelles prévues dans le Contrat Doctoral).
2012-2013 :
cours de Version Classique (niveau Master) dans la section Études Hispanophones de l’ENS de Lyon (64h. annuelles prévues dans le Contrat Doctoral).
2013-2014 :
séminaire de master intitulé « De la muger sabia à la puella docta : femmes et éducation à l’aube des Temps Modernes » (2h hebdomadaires). Cours de Version Moderne à destination des agrégatifs de Lettres Modernes (1h hebdomadaire). Tutorat des élèves du département d’espagnol (2h hebdomadaires).

Organisation de manifestations scientifiques

  • Organisation du colloque « Construction et transmission de l’identité judéo-converse en Espagne à partir du xve siècle », ENS de Lyon (2-3 février 2012) avec la participation d’Aitor Alfonso, Abraham Bengio, Albert Bensoussan, Cécile Codet, Sara Gonzalez, David Kahn, Maurice Kriegel et Diego Rubio.
  • Co-organisation d’une journée d’étude intitulée « Le corps pour les gender studies : un insaisissable ? », laboratoire junior CMDR et ENS de Lyon (20 novembre 2012), avec la participation de Cyril Barde, Anne Berger, Christine Détrez, Romain Lasserre et Anne-Marie Sohn.
  • Co-organisation d’une journée d’étude intitulée « Corps normés, corps transgressifs : regards sur le corps féminin », laboratoire junior CMDR et ENS de Lyon (19 avril 2013), avec la participation de Stéphanie Chapuis-Després, Cécile Codet, Alexandra Delattre, Lise Manin, Serge Zenkine.
  • Co-organisation du colloque international « Corps et représentations : une liaison dangereuse ? », en collaboration avec Mathieu Gonod et Stéphanie Chapuis-Despres (CMDR-ENS de Lyon, 16-18 octobre 2013).
  • Organisation d’un cycle de conférences portant sur les questions au programme de l’agrégation 2014, avec comme invités : Christophe Couderc (Paris X), Carla Fernandes (Bordeaux III), Laura Brondino (Lille III), Karim Benmiloud (Montpellier III) et María Belén Villar-Díaz (Lyon II). ENS, de novembre 2013 à février 2014.
Recherches en projet: 
À la suite de mon travail de doctorat, j’aimerais procéder à l’édition critique de certains des textes de mon corpus, notamment la Crianza y virtuosa doctrina, de Pedro de Gracia Dei (1488), qui présente un intérêt certain pour l’étude des cérémonies et des manières courtoises au temps des Rois Catholiques. De même, l’édition critique de l’Historia de Inglaterra de Rodrigo de Cuero (1509), l’une des premières chroniques recueillant, notamment, les événements liés à la Guerre des deux roses, permettrait de mieux connaître un texte qui, non seulement, a participé à l’éducation politique de Catherine d’Aragon, mais présente également un point de vue original sur les relations entre l’Angleterre et la couronne de Castille.
descriptif des recherches: 

On peut s’intéresser à la question de l’éducation des femmes à la fin du Moyen Âge et au début des Temps Modernes en se basant sur de multiples sources. Nous avons choisi de fonder notre recherche sur les textes didactiques qui furent composés pour un public féminin en Espagne entre 1454 et 1530. Cette période est en effet particulièrement intéressante en ce qu’elle marque la renaissance en Castille d’une production textuelle qui avait été depuis longtemps négligée par les auteurs de ce territoire : les textes didactiques destinés aux femmes. En outre, le règne des Rois Catholiques est central dans cette période d’étude, et l’influence d’Isabelle la Catholique sur la production didactique à destination du lectorat féminin doit être analysée attentivement. L’étude attentive des textes, d’un point de vue autant littéraire que philologique ou historique, permet également de déceler la variété et les variations d’un discours qui n’est nullement univoque.

Articles ou chapitres d’ouvrages collectifs: 

Travaux publiés

  • « Hablar de la mujer o hablar a la mujer en tiempos de los Reyes Católicos : visiones contrastadas en tres tratados de Hernando de Talavera », Clavel (revue en ligne de « La Clé des langues », ISSN 2107-7029), 2, 2010-2011.
  • Traduction espagnole de : Claire Revol, « Rue Rambuteau Today : Rythmanalysis in Practice », Urban (Universidad Politécnica de Madrid), 2011, p. 125-136.
  • Compte rendu de : Isabella Iannuzzi, Hernando de Talavera : el poder de la palabra en el siglo xv, Hispania (CSIC), 72 (241), mai-août 2012, p. 578-581.
  • « “Queréis saber, muy noble señora” : jeux de pouvoir dans les prologues de trois traités d’éducation destinés aux femmes (fin XVe-début XVIe s.) », Cahiers d’Études Hispaniques Médiévales, 35, 2012, p. 243-255.
  • Compte rendu de : Autour des Quenouilles : la parole des femmes (1450-1600), Cahiers d’Études Hispaniques Médiévales, 35, 2012, p. 271-276.
  • « Edición de la Suma y breve compilación de cómo han de bivir y conversar las religiosas de Sant Bernardo que biven en los monasterios de la cibdad de Ávila de Hernando de Talavera, (Biblioteca del Escorial, ms. a.IV-29) », Memorabilia, 14, 2012, p. 1-57.
  • « Variations et permanences d’un modèle. L’éducation des femmes au fil des traductions du Livre des Trois Vertus et du Libre de les dones, entre Moyen Âge et Renaissance dans la péninsule Ibérique », Circé. Histoires, Cultures et Sociétés, 4, 2014. Revue électronique non paginée, disponible à l’adresse url : http://www.revue-circe.uvsq.fr.

Travaux sous presse

  • Traduction française de : Vicenç Beltran, « Joan Berenguer de Masdovelles y su autógrafo: creación, enmienda y edición genética de textos medievales », communication présentée lors du colloque « L'auteur et son manuscrit au Moyen Âge. La Péninsule ibérique au regard de l'Occident », Madrid, Casa de Velásquez, 23-24/04/2012.
  • « The influence of the publication of early midwifery and apothecary books on the medical practices of women », dans Spaces of knowledge. Four Dimensions of Medieval Thought, Newcastle : Cambridge Scholars Publishing, 2014 (chapitre d’un ouvrage collectif).
  • « Hernando de Talavera : de la conversion idéale à l’utopie de la conversion », Atalaya, 14, 2014.

En projet

  • Édition des actes du colloque « Corps et représentations : une liaison dangereuse ? », en collaboration avec Stéphanie Chapuis-Després, Mathieu Gonod et Alice Leroy, Paris : L’Harmattan, 2014.

 

Conférences et autres rencontres: 

Participation à des manifestations scientifiques :

10/02/2010 : intervention lors du « Séminaire d’Études Hispaniques Médiévales » du CIHAM intitulé « Regards médiévaux sur la femme », avec une communication intitulée : « La Avisación a María Pacheco de Hernando de Talavera : une tentative d’organiser le temps féminin à l’époque des Rois Catholiques ».

09/04/2010 : intervention lors du « Colloque des jeunes hispanistes », organisé par l’ENS de Lyon, avec une communication intitulée : « Hablar de la mujer o hablar a la mujer en tiempos de los Reyes Católicos : visiones contrastadas en tres tratados de Hernando de Talavera ».

20-21/10/2011 : intervention lors du colloque « Paratextes et stratégies de pouvoir », organisé par l’UMR 5648, le GDRE AILP et l’ENS de Lyon, avec une communication intitulée : « “Queréis saber, muy noble señora” : jeux de pouvoir dans les prologues de trois traités d’éducation destinés aux femmes (fin XVe-début XVIe s.) ».

02-03/02/2012 : intervention lors du colloque intitulé « Construction et transmission de l’identité judéo-converse en Espagne à partir du xve siècle » organisé à l’ENS de Lyon, avec une communication intitulée « Hernando de Talavera : de la conversion idéale à l’utopie de la conversion ».

07-09/07/2012 : participation au colloque « Escritoras entre rejas. Cultura conventual femenina en la España moderna », organisé à Madrid par l’association BIESES. Présentation d’une communication intitulée : « Un intento de conciliar la vida intelectual y la perfección religiosa en la prerreforma castellana : la Suma y breve compilación de Hernando de Talavera ».

14-16/11/2012 : participation au colloque « Los espacios del conocimiento : aproximación interdisciplinaria al pensamiento medieval », organisé par l’association ARDIT à Barcelone. Présentation d’une communication intitulée : « El intercambio de saberes entre mujeres: crear, preparar y transmitir recetas de fármacos y cosméticos en la Península ibérica al final de la Edad Media ».

20/11/2012 : entretien avec Anne Berger lors d’une journée d’étude intitulée « Le corps pour les gender studies : un insaisissable ? » (laboratoire junior CMDR et ENS de Lyon).

13/12/2012 : participation à l’atelier de recherche « Theorica. La construction du discours théorique dans le texte medieval (péninsule Ibérique, xiiie-xve siècles) », organisé par le GDRE AILP, l’UMR 5648 et l’ENS de Lyon.

23/03/2013 : participation à une séance du séminaire « Corps et société » intitulée « L’enfant, de la réalité à l’idéal : éducation et représentation à la Renaissance » (« Collectif Confluence », Bibliothèque Municipale de Lyon) avec une communication intitulée « L’éducation d’une princesse anglaise : Juan Luis Vives et l’enfance royale ».Communication disponible à l’adresse suivante : http://suel.univ-lyon3.fr/associations-lyon-3/voircategorie/197/lenfant-....

19/04/2013 : participation à une journée d’étude intitulée « Corps normés, corps transgressifs : regards sur le corps féminin » (CMDR – ENS de Lyon), avec une communication intitulée : « Entre quête de la beauté et mépris de la chair : le corps féminin au carrefour de normes contradictoires (Péninsule Ibérique, xve-xvie siècles) ». Communication disponible à l’adresse suivante : http://cmdr.ens-lyon.fr/spip.php?article88.

31/05/2013 : participation à la journée d’étude « Pas à sa place ? » organisée par les doctorants du laboratoire « Langues et Cultures Européennes », avec une communication intitulée « L’enseignante en Espagne entre 1450 et 1550 : une figure problématique » (Lyon II-LCE EA 1853).

17/10/2013 : entretien avec Laurence Moulinier lors du colloque « Corps et représentations : une liaison dangereuse ? » (laboratoire junior CMDR – ENS de Lyon)

13/01/2014 : participation à une séance du séminaire « Histoire culturelle et générique du politique dans l’Espagne Médiévale » organisé par Georges Martin (Université Paris-Sorbonne, Colegio de España), avec une communication intitulée : « Éduquer les Infantes : quelques aspects de la formation religieuse, politique et courtoise d’Isabelle et Catherine de Castille ».

En projet :

05/03/2014 : participation à une séance du séminaire d’études doctorales de l’Institut Milá y Fontanals du CSIC (Barcelone), avec une communication intitulée « Entre historia de la educación, estudios de género e historia de las mujeres : los manuales de educación femenina (s. XV-XVI) »

15/03/2014 : participation à une séance des séminaires organisés par le « Collectif Confluence », intitulée « Enfance et éducation des princes et princesses dans l’Espagne des Temps Modernes (xve-xviie siècles) », avec une communication intitulée « Du traité de courtoisie à la somme de patience : l’éducation d’Isabelle, infante de Castille (1470-1498) » (Collectif Confluence – Bibliothèque Municipale de la Part Dieu).

23-24/04/2014 : participation aux Journées d’Étude « Vices et vertus dans la romanité médiévale, xiiie-xve siècles » (Paris iii-Paris iv), avec une communication intitulée : « Vertus de femme et vertus de reine dans le Dechado de fray Íñigo de Mendoza ».

05-07/06/2014 : participation au colloque international « Construction/déconstruction de l’altérité » (EA 370, CREA – Paris Ouest Nanterre La Défense) avec une communication intitulée : « L’Angleterre présentée à Catherine d’Aragon : apprivoiser l’altérité dans l’Historia de Inglaterra de Rodrigo de Cuero (1509) ».