slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow

Vous êtes ici

Derniers dépôts du CIHAM sur HAL SHS

[halshs-01002463] " Pareano aperte le cataratte del cielo" : le ipotesi di Giovanni Villani sull'inondazione del 1333 a Firenze

lun, 18/03/2019 - 18:53
The disastrous flood of Florence in November 1333, resulting from violent rains and the overflowing of Arno, is described and commented on at length by the chronicler Giovanni Villani (ca. 1280-1348). He places the event in the continuity of the history of Florence, and proposes several explanatory systems born of his personal reflections and of the debates which agitated the city. The problem is that of comprehending, having linked the narrative with the whole chronicling tradition, which causalities are proposed when the damaged city wonders about the catastrophy : the choice is principally one between astral conjunctions and divine will. God has the last word.

[halshs-01826995] Compte rendu de : Religious Minorities in Christian, Jewish and Muslim Law (5th-15th centuries), éd. Nora Berend, Youna Hameau-Masset, Capucine Nemo-Pekelman et John Tolan, Brepols, Religion and Law in Medieval Christian and Muslim...

ven, 01/03/2019 - 13:02
Ce 8 e volume de la série »Religion and Law in Medieval Christian and Muslim Societies«, créée dans le cadre du projet ERC »Relmin« coordonné par John Tolan, est le résultat du colloque final d'un programme riche qui a associé des chercheurs spécialistes des mondes chrétiens et musulmans et du judaïsme, et notamment plusieurs jeunes doctorants et post-doctorants, dont il faut souligner ici l'excellente intégration dans le programme et dans l'élaboration collective de ce volume. Certaines des contributions s'appuient en partie sur la base de données qui a mis à disposition des historiens, sur la plateforme Telma, un corpus important de textes sur les minorités religieuses en hébreu, arabe et langues latines, édités et traduits. L'attention dans ce volume est portée plus particulièrement sur les sources juridiques et sur la question de la construction de normes encadrant le statut des minorités religieuses. La perspective repose sur une double exigence de contextualisation et de comparaison entre mondes chrétiens et musulmans. Si certains terrains sont plus privilégiés, notamment la péninsule Ibérique, des contributions concernent également d'autres régions, du Proche et Moyen Orient à l'Angleterre en passant par l'Italie, l'Allemagne ou les États latins de Syrie-Palestine, permettant de comparer des législations propres à des espaces de contact avec d'autres régions. Le livre est organisé en deux temps. D'abord quatre articles abordant de manière générale la question du droit des minorités religieuses au Moyen Âge, et la définition de leur statut légal, en adoptant les points de vue juifs, musulmans et chrétiens. L'analyse de la construction de ces normes montre l'importance des textes sacrés, bases souvent de la législation, mais aussi de la jurisprudence qui permet d'adapter la réflexion aux évolutions du contexte. Talya Fishman réfléchit ainsi sur la part, dans le judaïsme et en contexte islamique, des textes sacrés fondateurs de la Loi dans la réflexion des rabbins. Anver M. Emon, après un utile survol historiographique de la question des dhimmîs, confronte de même les principes fondateurs de la dhimma avec les solutions apportées par les juristes à des problèmes spécifiques, montrant qu'elle est un instrument politique à la fois d'intégration et de marginalisation. Jonathan Brown, à travers le cas de la polygamie et de l'esclavage, interroge également, sur le temps long, le processus de production du droit, montrant la part importante de l'interprétation en contexte et de la pratique des juristes et des juges. Enfin c'est à l'Occident latin qu'est consacré le dernier texte de Ken Pennington, qui met en lumière le moment important que représente le XII e-XIII e siècle dans la production du droit à partir de traditions 2018 | 1

[hal-02013131] Le Moyen Âge, une époque sans État ? Construire le passé au présent

jeu, 28/02/2019 - 02:32
L’existence de l’État médiéval est sujet à débat. Les temps prémodernes ne semblent disposer ni du mot ni de l’organisation matérielle de l’État dans notre compréhension actuelle. L’aperçu des différentes historiographies nationales de plus d’un siècle nous montre que le concept « État » se forme progressivement, influencé par le contexte politique et méthodologique propre à chaque pays. Les principales directions de recherche permettent de conclure qu’il existe une nécessité de précision de l’objet d’étude, l’État en tant que concept analytique et en tant que phénomène historique. Cette séparation doit permettre aussi bien de porter un regard neuf sur les différentes théories concurrentes que de préciser l’appareil méthodologique des futures recherches.

[halshs-02046096] L'étude et la restauration d'une section de l'enceinte médiévale de Rosheim

mer, 27/02/2019 - 02:26
Entre 2015 et 2017 l'enceinte fortifiée de la ville de Rosheim en Alsace fut l'objet de travaux de restauration. Ces derniers, encadrés par des archéologues, ont été précédés par une étude de bâti sur la portion concernée, mettant ainsi en exergue plusieurs phases de construction.

[halshs-02014880] Le nom propre berbère (modèle tachelḥit) Réflexion générale sur ses caractéristiques de base

mer, 27/02/2019 - 02:26
Bien que cette étude soit consacrée à l'onomastique berbère en général, elle entend porter un intérêt particulier au nom propre berbère, et tout spécialement à celui porté par les berbères Chleuhs de l'Anti-Atlas, dont le parler est le tachelḥit. A cet égard, elle favorise les liens d'ordre onomastique entre, d'une part la toponymie, l'ethnonymie et l'anthroponymie, et d'autre part, les sources onomastiques, historiographiques et hagiographiques arabes. Enfin, cet article s'efforce également de mettre en parallèle, à des fins évidentes d'analyse comparative, les composantes du nom propre arabe aussi bien que celles du nom propre berbère.

[halshs-00369875] La Pénitencerie pontificale en Avignon (XIVe siècle). La justice des âmes comme style de gouvernement

sam, 23/02/2019 - 15:55
Un des offices les plus importants de la papauté médiévale fait l'objet d'un regain d'intérêt depuis une vingtaine d'années (date d'ouverture de ses archives): la Pénitencerie Apostolique. Si les suppliques du XVe siècle sont étudiées dans le cadre d'enquêtes sérielles, peu d'historiens s'intéressent à la période avignonnaise et aux aspects juridictionnels du dit office. Nous pouvons pourtant voir dans ce « tribunal sacramentel » l'apothéose du droit de réserve pontifical, qu'imitent d'ailleurs les justices diocésaines (du Midi en particulier), mais aussi la troublante concrétisation du croisement des fors interne et externe. Au travers des formulaires de la Pénitencerie des XIII-XIVe siècles , on devine l'émergence d'une justice administrative fondée sur la grâce.

[halshs-01453050] Preparing the Almohad caliphate: the Almoravids

mar, 19/02/2019 - 02:26
Historical comparison is a delicate practice that requires a certain methodological rigor. This is particularly true for historians who intend to compare and contrast two successive political systems in the same geographical area. By playing with the chronological and geographical scales and shifting the historical viewpoint, distinctive features and key elements can emerge from such a comparison. Therefore, across the Mediterranean Basin during the premodern history of Islam, the people whom Jean-Claude Garcin called the “nouveaux peuples de l’Islam” came into power in the eleventh through thirteenth centuries.

Pages